Coups de cœur

Les Foulards rouges, Cécile Duquenne (Bragelonne/Snark)

foulardsrougesinteLes Foulards rouges
Cécile Duquenne
(Feuilleton numérique)
Bragelonne/Snark
Épisode #1, gratuit ; Épisodes 2-7, 1,99 €
L’intégrale paraîtra en janvier 2015 !

Plongez avec Lara dans l’enfer de Bagne, planète-prison où le danger se cache partout, au cœur de chacun de ses sinistres habitants, et même derrière chaque goutte d’eau, chaque ressource naturelle de cette terre irradiée.
Sur Bagne, Lara traverse les étendues désertiques pour remplir ses contrats et ses missions. Car Lara est une Foulard Rouge, appelée à faire régner la loi à grand renfort de balles. Et sur cette planète-prison où les deux-tiers de la population sont des hommes, anciens violeurs ou psychopathes, c’est une vraie chance pour une jeune femme comme elle de ne pas avoir fini dans un bordel. En plus, elle fait son boulot plutôt bien – on la surnomme même Lady Bang. Mais Lara n’a pas obtenu ce job par hasard – tout comme elle n’a pas atterri dans cet enfer par hasard. Elle doit tout ça à quelqu’un en particulier, quelqu’un à qui elle en veut profondément… et qui, pourtant, a peut-être quelque chose de nouveau à lui offrir, une chose qui n’a pas de prix. Acceptera-t-elle de baisser un peu sa garde pour écouter ce que son envoyé, le mystérieux Renaud, a à lui proposer ?

Je ne suis pas fan de western, de steampunk, d’uchronies ou de planet opera. Je pense même être à l’opposé des aficionados du genre. Je ne suis pas non plus fan de chaleur, d’été, de sable. Je ne rêve pas d’île désertes, d’ailleurs. Alors un cocktail avec tous ces ingrédients pourrait non seulement être délicat mais comme fatal pour une contrariante comme moi. Et pourtant !
Je me suis laissé tenter par le premier épisode de sept de ce feuilleton numérique et, surprise : j’ai été happée et j’ai lu les épisodes à la suite avec plaisir et enthousiasme, et j’attends, comme nombreux, la saison 2 !
Cécile Duquenne nous a concocté un savant mélange de magie, de technologie, d’intrigues politiques et complots (que je n’aime pas non plus) (oui, bon, hein). Jadhère totalement à cet univers : le caractère de Lara, l’élégance désuète de Renaud, la fraîcheur de Claudia-jeune (pour la différencier de l’Espagnole). J’aime (enfin, ce n’est pas réellement le mot, j’imagine) l’idée qu’on envoie tous les grands criminels sur Bagne, mais on se demande ce qu’ils peuvent avoir commis d’aussi terrible : Claudia-jeune, qu’a-t-elle pu faire ?! Et Renaud ? Et… Lara ? En plus de leurs crimes, ils cachent tous des secrets, les uns les plus lourds que les autres. Personne ne se fait confiance, tout le monde dort d’un œil ouvert, prêt à dégainer à la moindre suspicion. Vivre de cette façon doit être un supplice, pire encore que le climat aride de Bagne.
Il y a des épisodes que j’ai plus appréciés que d’autres, mais à la fin, tout mis ensemble, presque 700 pages de plaisir que je recommande chaudement (pendant l’hiver, c’est toujours un bonus).


Cet article a été posté dans Coups de cœur et taggé sous . Ajouter le permalien aux favoris.
Partager !
Print Friendly

3 réponses à Les Foulards rouges, Cécile Duquenne (Bragelonne/Snark) incluant les trackbacks et les pings.

  1. LaLouisaBlack a dit :

    Je n’avais pas cherché à lire ces épisodes, parce que comme toi je ne suis pas particulièrement fan de planet opera (ni même de SF en général !), mais vu ton avis je vais tester le premier épisode, pour voir. Et si ça me plait j’attendrais la sortie de l’intégrale de la saison pour tout avoir d’un seul coup :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>