Correction

Du bon usage des italiques

L’italique, utilisé à l’opposé du romain, sert à mettre l’accent sur un terme donné dans un texte. Il permet également de transcrire les paroles d’autrui sans qu’il y ait confusion. Ce sont deux de ses fonctions, il y en a beaucoup d’autres. Alors ? Quand faut-il l’utiliser ?
Voici un récapitulatif du bon usage de l’italique en littérature (il y du bon usage en méthodologie scientifique…).

Mots isolés

Mots étrangers

Quand un mot est dans une autre langue que celle utilisée dans le texte et qu’il n’est pas « naturalisé » (= entré dans le langage courant), on utilise l’italique :

J’attends ton feedback. – Bienvenue à la casa.

Les mots entrés dans l’usage de la langue n’ont plus besoin de l’italique :

nickel – plexiglas – merguez – litchi – gourou

NB : lorsque les mots étrangers n’ont pas été naturalisés, ils prennent le pluriel de la langue d’origine, contrairement aux mots naturalisés qui prennent le pluriel français :

1 raviolo2 ravioli (italien) ; 1 ravioli → 2 raviolis (français)

Il y a pourtant des mots qui gardent leur pluriel d’origine :

1 stimulus → 2 stimuli

Mots qui s’écartent du langage courant :

  • Argot
  • Néologismes
  • Régionalismes

Mots qui se désignent eux-mêmes :

 Le mot mot doit être en italique. – Mot doit être en italique.

Les appellations introduites par les verbes nommer et appeler :

Ils les nommèrent Indiens.

Caractères isolés :

Mettre les points sur les i.

Citations

Les citations en français sont entre guillemets.

Citations en langue étrangère

La même règle que pour les mots étrangers s’applique : si le/s mot/s n’est/sont pas naturalisé/s, on utilise l’italique :

Mi casa es tu casa.

Quand on accompagne une citation en langue étrangère d’une traduction, on met la traduction entre guillemets et en romain :

Mi casa es tu casa. « Chez moi c’est chez toi. »

Dédicaces

Les dédicaces au début d’un ouvrage ou les citations qui ouvrent un chapitre sont toujours en italique.

Devises, maximes, proverbes, dictons…

Les devises sont en italique, qu’elles soient en français ou dans une langue étrangère.

En mai, fais ce qu’il te plaît. – Chi va piano va sano. – Liberté, Égalité, Fraternité

Le cas du latin

Les mots ou expressions latin/e/s entrés dans l’usage français s’écrivent en romain :

alter ego – grosso modo – vice-versa

Certains mots sont à écrire en italique :

NB – nota bene – sic – dixit – in extenso

Les numérotations sont à écrire en italique.

bis – ter

Noms propres

Noms d’enseignes et propriétés

Les noms d’enseignes, de propriétés, d’établissements commerciaux (boutiques, cafés, hôtels, magasins, restaurants) sont en romain.

les Galeries Lafayette — le Café de Flore — la villa Médicis.

Pour éviter la confusion et pouvoir faire l’ellipse, on écrit :

Nous allons manger chez François. → Nous allons manger à la maison de François.

Nous allons manger Chez François. → Nous allons manger au restaurant Chez François.

Noms d’organismes

Les noms d’organismes / entreprises / institutions / établissements / bâtiments / groupes / manifestations artistiques ou sportives / compagnies de théâtre / troupes / orchestres / prix et distinctions, qu’ils soient en français ou en langue étrangères, sont toujours en romain.

les éditions Plume en Herbe – la Banque de France – l’Opéra Garnier – le Salon du Livre – le Tour de France – le prix Goncourt

Produits commerciaux et opérations techniques

Le nom des produits est écrit en romain :

un Coca-Cola – une bouteille d’Évian

Les parfums et les vêtements de haute-couture sont des créations, ils sont donc écrits en italique.

un flacon de Trésor

Noms de bateaux, avions, trains

Les noms « de baptême » des véhicules peuvent être écrits entre guillemets, mais l’italique est le plus courant :

le Titanic – le Charles-de-Gaulle

Le nom d’une marque / modèle / type de fabrication est en romain :

une Renault – l’Airbus 380

Administration civile, policière ou militaire

l’opération Vigipirate

Notes de musique

Les notes de musique sont toujours en italique :

la clé de sol – la majeur

Dans un titre déjà en italique, la note reste en italique.

Symphonie n° 7 en la majeur.

Notes

Lorsque le texte où se trouve la citation est déjà en italique, alors la citation qui devrait être en italique est écrite en romain.

Le mot mot doit être en romain.

La ponctuation qui partie intégrante d’une citation est écrite en italique :

Il a dit Eurêka ! dans sa baignoire.

Mais si la citation est suivie d’une ponctuation qui n’en fait pas partie, on reprend le romain :

Avez-vous vu La Guerre du Feu ?

Les appels de note sont toujours en romain :

La Trace du Coyote 1

Les parenthèses sont dans le même caractère que la phrase principale.

La série phare de G.R.R. Martin (Le Trône de Fer) a été adaptée.

La série phare de G.R.R. Martin (Le Trône de Fer) a été adaptée.

On fait l’inverse pour les guillemets.

La série phare de G.R.R. Martin « Le Trône de Fer » a été adaptée.

La série phare de G.R.R. Martin « Le Trône de Fer » a été adaptée.

Quant aux crochets, que la citation soit en romain ou en italique, ils seront en romain.

Elle m’a dit que toutes [ses] affaires étaient perdues.

Autres articles de cette série :
<< Un peu de théorie entre guillemetsEntre parenthèses… >>

Cet article a été posté dans Correction et taggé sous , , . Ajouter le permalien aux favoris.
Partager !
Print Friendly

4 réponses à Du bon usage des italiques incluant les trackbacks et les pings.

  1. Systia a dit :

    Bonsoir,

    Je suis en train de lire votre série d’article sur la typographie et je les mets de côté pour m’en souvenir, toutes ces règles sont très intéressantes (et trop peu sues, hélas).

    En attendant j’ai noté une erreur : dans le paragraphe concernant les parenthèses, celles-ci ne sont pas dans le même caractère que la phrase principale, mais inversées, comme les guillemets.

    Sur ce, je vous souhaite une bonne soirée :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>