Rendez-vous

Subliminale, Lise Syven (Castelmore)

Subliminalesubliminale
Lise Syven
Roman jeunesse
Castelmore
10,90 €
Mai 2014

Mystères et sortilèges ! Élie vient de perdre ses deux parents dans un accident de voiture. Depuis, rien ne va plus. À la maison, son frère Karl nourrit une obsession absurde pour les canards en plastique et sa tante Magalie se met à fabriquer des badges à la chaîne. Le jour où l’adolescente surprend des messes basses entre eux deux où il est question d’un Ordre mystérieux et de sortilèges, elle se demande si elle n’est pas la seule personne saine d’esprit de sa famille ! Ou alors… cela pourrait signifier qu’elle aussi serait une magicienne. Et si la mort de ses parents n’était pas vraiment due à un accident ? Élie va mener l’enquête pour découvrir la vérité avec l’aide de son frère, de sa tante mais aussi de ses camarades de collège… 

Si je vous dis que je n’aime pas les adolescents, vous m’en voudrez ? Non, parce que, j’ai une fâcheuse tendance à arriver devant un livre avec une multitude d’a priori et je sais que c’est mal, mais que voulez-vous, je ne suis qu’humaine.
Donc, reprenons : je n’aime pas les adolescents. Ou plutôt, je n’aime pas l’adolescence. On arrive tous à cet âge en ayant l’impression d’être grand, de tout savoir sur tout, alors qu’on n’a encore rien vécu (enfin, il y a des cas plus extrêmes que d’autres). Élie et Karl n’échappent pas à cette phase ingrate. Et encore heureux. (Va-t-elle se décider, m’enfin.)
Élie et Karl viennent de perdre leurs parents, leur vie est totalement chamboulée, mais pas que la leur. Leur tante Magalie décide de venir vivre avec eux. Elle fait de son mieux, mais on voit que c’est (un peu) galère. Son copain, Karim, est très conciliant, il la soutient, mais la situation n’est pas toujours facile. Le pire, c’est lorsqu’Élie découvre qu’on lui a caché des informations importantes. Non, parce que, être issue d’une famille de magiciens, ce n’est pas juste cacher un oncle embarrassant, ça change absolument tout ! Et quand on est sous surveillance aussi ! Après la mort des parents, il y a un peu trop de « nouveautés » à assimiler.
Heureusement pour elle, elle a sa meilleure amie Fatou, le frère de cette dernière Diomé. Et puis, il y a les intrigues de couloirs du collège, les premières amours, les premières ruptures (amicales), aussi. Les découvertes habituelles de la jeunesse quand on n’a pas peur d’être kidnappé…

Le texte que nous offre Lise Syven est fluide et se lit d’une traite. Ses personnages sont réels et réalistes, les discussions bêtes qu’on peut avoir à cet âge le sont également. Il y a même ces moments où on se dit « bon sang, mais on est idiots, quand même ».
Point bonus pour la diversité de ses personnages !
Mon seul regret, et encore minime, est la langue. Élie est la narratrice et elle ne parle pas du tout comme on parlerait (à mon avis) à 13 ans, et ça m’a quelques fois sortie de ma lecture, mais rien de très méchant.

Le tome 2, Phénoménale, vient de sortir !

PS : je suis occulte, et vous ? Qu’êtes-vous ?


Cet article a été posté dans Rendez-vous et taggé sous . Ajouter le permalien aux favoris.
Partager !
Print Friendly

2 réponses à Subliminale, Lise Syven (Castelmore) incluant les trackbacks et les pings.

  1. Manihola a dit :

    Je retrouve complètement mon ressenti de lecture dans cette note ! Pour ma part, je suis une Démonologue (c’est mon côté amoureuse des animaux ! )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>