Le monde de l’édition

Éditions Voy’[el]

Logo-voyel[Espaces Comprises] Pouvez-vous raconter la naissance de Voy’[el] ?

Corinne Guitteaud : Les Éditions Voy’[el] sont officiellement nées le 9 janvier 2009 avec le statut d’auto-entreprise. Depuis mars 2013, nous sommes devenus une SARL. J’ai, comme beaucoup, je pense, commencé par un projet d’autoédition avant de mettre le doigt dans l’engrenage et de me lancer dans l’édition d’autres auteurs. J’ai commencé notamment par publier Isabelle Wenta, Cécile Duquenne, puis Jean-Christophe Chaumette.

[EC] Quelle est votre ligne éditoriale, quel est votre public ?

Voy’el publie des romans et des recueils de Fantasy, Fantastique et Science-fiction, destinés à un public large, puisque nous avons aussi lancé une collection de livres illustrés avec les Grimoires de Maryline Weyl, qui intéressent beaucoup les enfants.

[EC] Quels sont les formats disponibles ?

Nous publions au format papier et numérique (via Immatériel et Numilog), aussi bien en grand format (15×23 cm) qu’en format poche (13×20 cm).

Nous avons créé deux collections uniquement numériques : e-courts pour des nouvelles, novellas et séries, et « Y » pour des romans ou recueils yaoi ou yuri, toujours dans le domaine de la SFFF.

[EC] Comment se déroule la soumission ?

Il faut envoyer, lorsque la période de soumission pour les textes hors-collection est ouverte, les trois premiers chapitres et un synopsis au format .doc ou .rtf.

clamatlice

Pour e-courts, les conditions sont les suivantes :

- Pour les nouvelles, elles devront faire entre 25 000 et 60 000 signes espaces comprises.

- Pour les novellas, elles devront faire entre 100 000 et 250 000 signes espaces comprises. Il faudra les envoyer complètes.

- Pour les séries, nous demandons impérativement le premier épisode complet ainsi qu’un synopsis détaillé des épisodes suivants. Les épisodes devront faire entre 50 000 et 250 000 signes espaces comprises à l’unité, pour un volume total d’une saison compris entre 300 000 et 1 000 000 de signes espaces comprises.

Les conditions sont identiques pour la collection « Y. » Pour plus d’informations, je vous invite à vous rendre sur le site de Voy’el, notamment pour avoir les adresses auxquelles envoyer vos soumissions. Celles-ci sont toutefois suspendues jusqu’à juillet, car nous avons reçus énormément de textes et le comité (qui est bénévole et dont les membres travaillent par ailleurs pour gagner leur vie) a un peu de mal à suivre.

Par contre, nous sommes en demande pour e-courts et la collection Y.

[EC] Comment choisissez-vous un roman ?

Ce choix se fait par l’intermédiaire du comité de lecture de Voy’el, qui compte une dizaine de personnes pour la hors-collection, 5-6 personnes pour e-courts et la collection Y.

[EC] Qu’est-ce qui vous rebute dans un manuscrit ?

Pour les soumissions, soyons clairs, au vu du nombre de textes envoyés, le tri est drastique. Si le format n’est pas respecté, que ce soit pour le fichier ou la taille (certains envoient carrément le manuscrit), je ne transmets même pas au comité de lecture. Pourquoi ? Parce que cela n’augure rien de bon pour la suite. On a tendance à penser que l’auteur (et il y en a plus qu’on ne le croit) aura tendance à rechigner quand on lui demandera de retravailler son texte. Certains, d’ailleurs, dès qu’on leur parle de relecture, de corrections, etc., ne donnent même pas suite !

[EC] Quel a été le dernier coup de cœur ?

Ce sont les Grimoires de Maryline Weyl (Le Grimoire des Dragons, celui des Licornes, Sur les Traces des loups-garous) qui ont tout de suite fait l’unanimité, et bien entendu nos prochaines parutions, notamment La Plume de Quetzalcóatl de Julien Pinson, entre uchronie (et nous en cherchons !) et steampunk.

[EC] Quelle a été votre meilleure vente ?

Nos anthologies ont bien marché l’année dernière, que ce soit celle des Robots ou On a marché sur… En ce moment, en numérique, ce qui marche surtout, c’est la série GeMs, mais aussi La Saga d’Orion d’Isabelle Wenta et les Mark Storm de Cendrine N. Williams.

gospel-cover[EC] Quelles sont vos actualités ?

Nous allons lancer les préventes de La Plume de Quetzalcóatl en juillet, puis celles de Gospel de Jean-Christophe Chaumette nous l’espérons fin août. Le 4e tome de Mark Storm devrait aussi paraître en septembre, de même que le tome 2 du Chant de la Malombre de Gaëlle K. Kempeneers. Mais n’oublions pas non plus le lancement de la collection e-courts. Plusieurs titres vont paraître en numérique d’ici la fin du mois : les deux nouvelles Les Vagues de Clamatlice et Saison de pluie sur Clamatlice de Vanessa Terral, la série La Brigade des Loups de Lilian Peschet ainsi que Au Service des insectes de Cindy Van Wilder.

Autres articles de cette série :
<< Éditions du Chat noirLes nouveaux modes d’édition : Éditions Láska >>

Cet article a été posté dans Le monde de l’édition et taggé sous , . Ajouter le permalien aux favoris.
Partager !
Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>