Coups de cœur

La sélection d’été de Cécile Duquenne

Cécile Duquenne est l’auteur d’Entrechats (Voy’[el], 2010) et de la série Nécrophiles Anonymes publiée conjointement par Voy’[el] et Bragelonne (premier tome, Quadruple Assassinat dans la rue de la Morgue, 2012). Elle tient le blog SFFF 100 % Francophone.

Qu’emporter dans votre valise de vacances cet été ? Une sélection 100 % fun, 100 % géniale et 100 % francophone bien sûr (comment ça, ça fait 300% ?) !

thumb-toxicToxic, la série de Stéphane Desienne aux éditions Walrus. *
Une série Z pour… « zombies ».
Pffff, encore des zombies me direz-vous ? Oui, mais cette fois, non seulement c’est écrit avec talent, mais en plus l’auteur alterne les points de vue entre un groupe d’humains survivants et… un groupe d’aliens ! Le récit prend une tournure particulièrement savoureuse et le suspens, lui, est à son comble : les habitants de l’espace sont-ils venus nous sauver ou nous manger ?
Six épisodes à dévorer sur liseuse, en numérique seulement, et pour un prix dérisoire. En plus, le premier épisode est gratuit… Foncez !

(Résumé du premier épisode)
Si seulement les morts-vivants avaient été le seul problème de l’humanité…
La race humaine tente vaille que vaille de survivre au sein de poches de résistance dispersées. La Terre n’est plus qu’un vaste champ de ruines aux ressources de plus en plus rares. Pour en arriver à un tel cauchemar, notre monde aura dû affronter deux fléaux: un virus inconnu et dévasteur a d’abord décimé la population — la transformant en hordes de zombies — puis débarquèrent des étoiles ceux qui auraient pu être les sauveurs : une armada extra-terrestre. Hélas, pour ces aliens, les hommes ne sont que du bétail dont la chair est un mets des plus appréciés outre-espace… à condition qu’ils ne soient pas contaminés! Car transformés en morts-vivants, les humains n’ont plus aucune valeur. Depuis son Q.G. de Dubaï, Naakrit dirige les opérations qui feront de lui un alien riche : collecter des humains sains et en gérer l’exportation pour ses clients.
Mais avant d’amasser sa fortune, il devra composer avec deux problèmes épineux: Jave, un émissaire venu surveiller son activité, et la prolifération du virus zombie qui menace ses capacités d’approvisionnement. Pendant ce temps, un groupe d’humains cherche à échapper aux zombies et aux extraterrestres. Bien malgré elle, Elaine, une infirmière au caractère bien trempée, endosse le rôle de meneur. Autour d’elle, des hommes et des femmes perdus dans un monde sans repère: Masters est un colonel de l’armée US, Alva une ex-starlette. Bruce est étudiant en biologie, et Hector un ancien dealier colombien tout juste sorti de prison. Et puis, il y a Dew. Un adolescent muet — peut-être autiste— dont personne ne sait rien.
Tous sont bien décidés à reprendre le destin de leur planète en mains. Mais quel espoir peut bien guider ceux qui survivent au milieu de cet enfer ?

kelKel : Noir et Blanc d’Andréa Schwartz, aux éditions Rebelle
Un premier tome idéal pour… voyager.
Kel, c’est la fureur des combats et la douceur de l’amour réunis en un seul livre. Kel, c’est la délicatesse de la culture asiatique mélangée à l’éclat des grandes fresques de fantasy. Kel, c’est un livre émouvant et étonnant où l’héroïne travestie en homme pour s’engager dans l’armée peut rappeler Mulan au début… mais au début seulement !
Un premier tome dans lequel plonger comme dans une eau fraîche…

A l’aube de la Cinquième Ere, les Deux Empires sont une fois de plus au bord de la guerre.
Shelun la Cheveux-Noirs a perdu toute sa famille dans un raid ennemi. Née femme dans un monde dominé par les hommes, elle n’hésite pas à transgresser les interdits et à se travestir pour accomplir sa vengeance.
Or, la guerre est loin d’être la glorieuse aventure décrite dans les cantiques. Quant aux ennemis, ils ne sont peut-être pas tous les monstres qu’elle avait imaginés…

lune-mauve-t01Lune Mauve : La disparue de Marilou Aznar, aux éditions Casterman
Une adolescente qui déménage à Paris pour entrer dans un lycée parisien, une mère disparue qui a laissé un vide béant, un triangle amoureux subtil et une montée progressive du fantastique… Marilou Aznar signe là un excellent roman de Young Adult, intelligent et bien mené, avec un style immersif qui ne vous laissera pas indifférent ! En plus, l’auteur s’intéresse à une mythologie souvent boudée des auteurs : celle de l’antiquité sumérienne. Rien que ça, c’est déjà une bonne raison de se lancer dans cette lecture. Pourtant plus haut, j’en ai donné quatre de plus.
Un excellent roman pour s’envoler loin, très loin dans le temps et dans l’espace, loin des soucis du quotidien !
[Lire la chronique d’[Espaces Comprises]]

À la veille de ses 16 ans, Séléné Savel voit sa vie changer brutalement de cap. Son père, un universitaire excentrique avec lequel elle vit seule en Bretagne depuis la mystérieuse disparition de sa mère Iris, six ans auparavant, l’envoie à Paris pour y entrer en seconde au prestigieux Lycée Darcourt. Froidement accueillie par sa cousine Alexia qui règne sur l’établissement, pas en phase avec les codes de ce nouvel environnement très snob, la jeune fille désespère. Elle ne trouve un certain réconfort que dans la compagnie de deux garçons très dissemblables : Thomas, un jeune musicien plein d’humour qui n’est manifestement pas insensible à son charme, et surtout Lazlo, bel étudiant trouble et ténébreux, dont elle va devenir passionnément amoureuse. Mais simultanément, Séléné voit son quotidien envahi par des visions étranges, des cauchemars, des événements troublants. Amenée à enquêter sur le mystère de sa mère disparue, la jeune fille va peu à peu découvrir que celle-ci venait d’ailleurs, d’un monde parallèle où une ancienne civilisation mésopotamienne s’est perpétuée, sous l’influence d’une lune intelligente adorée comme une divinité. Les événements dramatiques qui s’enchaînent à la faveur de cette série de découvertes vont bouleverser à tout jamais l’existence de Séléné.

Vampire* Puisque Toxic a déjà été suggéré par Anne Rossi, nous avons demandé à Cécile de nous recommander un quatrième opus :

Vampire malgré lui, une anthologie collective, aux éditions du Petit Caveau

Encore des vampires ? Oui, mais pas n’importe lesquels : des vampires qui n’ont rien demandé et qui auraient bien voulu rester humains, pardi ! Dans cette anthologie, vous trouverez toutes sortes de nouvelles, car les genres et les styles sont très variés. Du steampunk au fantastique horrifique, il y en a pour tous les goûts. Et puis, en plus, il y a un chat-vampire caché dans les nouvelles… rien que pour ça, il faut lire cette anthologie.
Et enfin, l’indice qualité imparable : une des nouvelles a reçu le prix Merlin de cette année… on fonce !

Autres articles de cette série :
<< La sélection d’été d’Alan SpadeLa sélection d’été de Silène >>

Cet article a été posté dans Coups de cœur et taggé sous , , . Ajouter le permalien aux favoris.
Partager !
Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>