Ressources

Magie – 1ère partie

Magie

Lois de la magie

  • Quelles choses la magie ne peut-elle pas faire ? Quelles sont les limites de la magie ? Comment les magiciens essayent-ils de contourner ces limites ?
  • Quel est le prix à payer pour devenir magicien ? Des années d’étude, le célibat permanent, écourter leur vie ou perdre de la mémoire à chaque sort, etc. ? Est-ce que les gens essaient parfois de passer outre ce prix ?
  • Y a-t-il une différence entre les miracles et la magie ? Si oui, comment sont-ils distingués ?
  • D’où vient la magie : des dieux ? de la « mana » du monde ? de la volonté ou de la force vitale du magicien ? d’ailleurs ? La magie est-elle une ressource épuisable ? Si un magicien doit alimenter ses sortilèges grâce à sa propre volonté, sa force vitale ou sa santé mentale, quels effets cela aura-t-il à long terme sur la santé et/ou la stabilité du magicien ? Les différentes races/espèces tirent-elles leur magie de différentes sources, ou est-ce que tout le monde utilise la même ?
  • Comment un magicien exploite-t-il son pouvoir magique ? Devenir un magicien exige-t-il un rite de passage (investir sa puissance dans un objet, être choisi par les dieux, construire ou recevoir un lien permanent avec la source de puissance) ou cela se produit-il naturellement (comme l’aboutissement de longues études ou comme partie de grandir ?
  • Que devez-vous faire pour jeter un sort : créer un rituel élaboré, réciter de la poésie, mélanger les bons ingrédients dans un pot ? Doit-on absolument posséder quelque chose – comme un bâton, une baguette magique, un familier, une boule en cristal – avant de jeter un sort ? Si oui, d’où et comment les nouveaux magiciens obtiennent-ils ces choses ? Est-ce qu’ils les font, les achètent à des artisans, héritent de ceux de leurs professeurs, ou les commandent à Fournitures Magiques SA ?
  • Y a-t-il une limite au nombre de magiciens dans le monde ? Quelle est-elle ? Pourquoi ?
  • Combien de temps cela prend-il pour jeter un sort ? Les charmes peuvent-ils être mis de côté pour un usage ultérieur et instantané ? Créer un sort demande-t-il un long rituel, ou la magie est-elle plutôt du genre « je pointe et je tire » ?
  • Deux magiciens ou plus peuvent-ils combiner leur puissance pour jeter un sort plus puissant, ou la magie est-elle faite seulement individuellement ? Qu’est-ce qui rend un magicien plus puissant que des autres ? La connaissance de plus de sorts, la capacité de manipuler de plus grands niveaux de puissance, avoir un dieu plus puissant comme patron, etc. ?
  • Pratiquer la magie a-t-il un effet néfaste sur le magicien (tel qu’une dépendance, un plongeon progressif dans la folie, ou une espérance de vie diminuée) ? Si oui, y a-t-il une manière d’empêcher ces effets ? Les effets sont-ils inévitables pour tous les magiciens, ou affectent-ils seulement ceux qui ont une certaine sorte de prédisposition ? Progressent-ils à la même vitesse chez chacun ? Sont-ils universels, ou certaines espèces (nains, elfes, ou autre) sont-elles immunisées contre ces effets néfastes ?
  • Que connaît-on au sujet des lois de la nature, de la physique, et de la magie ? Quelle proportion de ce qui est de notoriété publique est erronée (par exemple, les idées d’Aristote au sujet de l’anatomie humaine, qui étaient fausses mais admises pendant des siècles) ?
  • Quelles classes générales de magie sont pratiquées (par exemple, les potions de plantes, la magie rituelle, la magie alchimique, la démonologie, la nécromancie, etc.) ? Est-ce que certaines fonctionnent mieux que d’autres, ou une seule sorte fonctionne-t-elle réellement ?
  • Certains genres de magie sont-ils pratiqués seulement ou principalement par un sexe plutôt que l’autre ? Par race plutôt qu’une autre ? Est-ce que c’est en raison de capacités innées, de préférences personnelles, ou de la législation ?
  • La capacité magique ou la puissance d’un magicien change-t-elle avec le temps ? Par exemple, en augmentant ou en diminuant pendant la puberté, ou avec l’âge ? Un magicien peut-il « épuiser » toute sa magie, cessant de ce fait d’être un magicien ? Si ceci se produit, que fait l’ex-magicien ? Il meurt, il prend sa retraite, il décide d’enseigner, il entame une nouvelle carrière, il monte une boîte de consulting en freelance ?
  • La capacité à faire de la magie peut-elle être perdue ? Si oui, comment – en en faisant trop, en faisant un burn out, après des dommages cérébraux causés par de la fièvre ou un coup, etc. ?
  • La capacité à faire de la magie peut-elle être ôtée ? Si oui, comment et par qui ? (Exemple traditionnel : certains sortilèges qui peuvent seulement être pratiqués par des vierges -> violer une de ces sorcières la priverait de son pouvoir.)

Magiciens

  • Pratiquer la magie a-t-il un effet néfaste sur le magicien (tel qu’une dépendance, un plongeon progressif dans la folie, ou une espérance de vie diminuée) ? Si oui, y a-t-il une manière d’empêcher ces effets ? Les effets sont-ils inévitables pour tous les magiciens, ou affectent-ils seulement ceux qui ont une certaine sorte de prédisposition ? Progressent-ils à la même vitesse chez chacun ? Sont-ils universels, ou certaines espèces (nains, elfes, ou autre) sont-elles immunisées contre ces effets néfastes ?
  • Quel est le prix à payer pour devenir magicien ? Des années d’étude, le célibat permanent, écourter leur vie ou perdre de la mémoire à chaque sort, etc. ? Est-ce que les gens essaient parfois de passer outre ce prix ?
  • Comment les différentes religions voient-elles la magie, le cas échéant ? Y en a-t-il qui l’interdisent ? Pourquoi ou pourquoi pas ? Y en a-t-il qui exigent des prêtres/prêtresses d’être des magiciens ? Y en a-t-il qui interdisent aux magiciens certaines fonctions religieuses, voire toutes ?
  • Combien de temps faut-il pour apprendre la magie ?
  • La magie est-elle une profession, un art, ou juste un boulot ? Quel est le statut accordé aux magiciens dans cette société ? Sont-ils l’équivalent des avocats véreux, des politiciens, et des vendeurs de voiture d’occasion, sont-ils considérés comme des ouvriers de la classe moyenne, ou sont-ils respectés et admirés ?
  • Est-ce que les magiciens sont organisés ? Comment ? À quelle hiérarchie, le cas échéant obéissent-ils ? Que se produit-il si la personne/les personnes au sommet de cette hiérarchie sont tuées ? Qui leur succède ? Quand ?
  • Est-ce que n’importe qui peut devenir un magicien, ou doit-on être né avec un certain talent ou un don ?
  • Les différentes races/espèces intelligentes sont-elles bonnes dans différents types de magie ? Si oui, quels types sont associés à quelles races/espèces ? Y a-t-il des espèces qui emploient la magie plus ou moins inconsciemment ? (par exemple, les dragons employant la magie pour voler sans en avoir conscience, ou les loups-garous utilisant la magie pour leur transformation ?)
  • Est-ce qu’on peut gagner sa vie en pratiquant la magie, ou doit-on avoir une autre source de revenus ? S’il est possible d’en vivre, qu’en fait-on ? Fabrication d’épées magiques, pluie pour les fermiers locaux ? À quoi ressemble le marché du travail pour un magicien ? Quel est le revenu moyen d’un magicien, relativement au reste de la société ?
  • Les magiciens sont-ils une force dans la politique, ou sont-ils au-dessus d’elle ? Y a-t-il une politique nationale qui tourne autour de la magie/des magiciens (c.-à-d., qui essaie de proscrire, de protéger, ou de favoriser certains genres de magie, qui tente d’entraîner les magiciens dans l’armée d’un dirigeant, qui accorde leur licence aux magiciens, etc.) ? Les magiciens ont-ils un lobby ? En ont-ils besoin ?
  • Est-il nécessaire d’avoir un permis pour être un magicien ? Si oui, est-ce que ça ressemble plus à un permis de conduire (quelque chose que presque tout le monde dans notre culture obtient en âge de conduire) ou comme une licence de médecine (quelque chose que seul un petit pourcentage de la population obtiendra jamais) ? Qui certifie les magiciens : le gouvernement, la guilde/l’ordre du magicien, les prêtres locaux ?
  • Comment le peuple voit-il les magiciens ? Sont-ils des gentils, des méchants, des Chuck Norris (appelés uniquement pour se débarrasser des dragons), de simples ouvriers, des universitaires dans leur tour d’ivoire, des parasites qui font pleuvoir quand vous labourez, des gens dangereux dont il faut s’éloigner ?
  • Comment devient-on sorcier/magicien ? Est-il nécessaire d’avoir un talent inné, d’étudier et de travailler dur, de pratiquer, ou tous les points ci-dessus ?
  • Est-ce que les magiciens sont bannis de certains types de professions ou bureaux gouvernementaux ? Quelques professions gouvernementales exigent-elles d’être exercées par un magicien ?
  • Si la magie requiert un apprentissage, où allez-vous pouvoir l’apprendre ? Comment les gens financent-ils leur formation ? Y a-t-il un système d’apprentissage, ou y a-t-il des écoles de magiciens, ou des cours particuliers/des cours sous tutelle ? Un magicien non formé est-il dangereux, ou juste une personne ordinaire ?
  • Les magiciens ont-ils une langue spéciale qui est employée pour la magie ? Si oui, où l’apprennent-ils ? Est-il est sûr de parler dans cette langue, ou est-ce que tout ce qui y est dit devient automatiquement un sortilège ? Si oui, comment cette langue peut-elle être enseignée sans risque à de nouveaux étudiants ?
  • Est-ce que la magie est considérée comme une science, ou les scientifiques et les magiciens sont des ennemis ou des rivaux ? Magie et science sont-elles compatibles ? Jusqu’à quel point la présence de la magie, des objets magiques et des magiciens remplace-t-elle la technologie ? (par exemple, un coffre enchanté pour garder son contenu au froid pourrait remplacer le réfrigérateur) Est-ce une technologie qui fait double emploi ? Une technologie qui vient en supplément ?
  • Les magiciens sont-ils au-dessus ou en dessous de la loi ? C’est-à-dire : ont-ils des droits pleins en tant que citoyens, pas de droits du tout, ou peuvent-ils faire ce qu’ils veulent sans se préoccuper des droits des autres ?
  • La puissance relative d’un pays ou d’un dirigeant est-elle habituellement mesurée par la taille de l’armée, le nombre et la compétence de ses magiciens, ou la somme d’argent à sa disposition ?
  • Deux magiciens ou plus peuvent-ils combiner leur puissance pour jeter un sort plus puissant, ou la magie est-elle faite seulement individuellement ? Qu’est-ce qui rend un magicien plus puissant que des autres ?
  • Que devez-vous faire pour jeter un sort : créer un rituel élaboré, réciter de la poésie, mélanger les bons ingrédients dans un pot ? Doit-on absolument posséder quelque chose – comme un bâton, une baguette magique, un familier, une boule en cristal – avant de jeter un sort ? Si oui, d’où et comment les nouveaux magiciens obtiennent-ils ces choses ? Est-ce qu’ils les font, les achètent à des artisans, héritent de ceux de leurs professeurs, ou les commandent à Fournitures Magiques SA ?
  • D’où vient la magie : des dieux ? de la « mana » du monde ? de la volonté ou de la force vitale du magicien ? d’ailleurs ? La magie est-elle une ressource épuisable ? Si un magicien doit alimenter ses sortilèges grâce à sa propre volonté, sa force vitale ou sa santé mentale, quels effets cela aura-t-il à long terme sur la santé et/ou la stabilité du magicien ? Les différentes races/espèces tirent-elles leur magie de différentes sources, ou est-ce que tout le monde utilise la même ?
  • Comment un magicien exploite-t-il son pouvoir magique ? Devenir un magicien exige-t-il un rite de passage (investir sa puissance dans un objet, être choisi par les dieux, construire ou recevoir un lien permanent avec la source de puissance) ou cela se produit-il naturellement (comme l’aboutissement de longues études ou comme la puberté ?
  • La capacité magique ou la puissance d’un magicien change-t-elle avec le temps ? Par exemple, en augmentant ou en diminuant pendant la puberté, ou avec l’âge ? Un magicien peut-il « épuiser » toute sa magie, cessant de ce fait d’être un magicien ? Si ceci se produit, que fait l’ex-magicien ? Il meurt, il prend sa retraite, il décide d’enseigner, il entame une nouvelle carrière, il monte une boîte de consulting en freelance ?
  • La vie d’un magicien est-elle normalement plus longue ou plus courte que la moyenne ? Pourquoi ? Est-ce que cela varie pour les différentes races/espèces ? Y a-t-il des races/espèces dans lesquelles tous les membres sont magiciens ?
  • Y a-t-il des modes/manies dans la magie – les sortilèges à base de plantes sont-ils « in » cette année et les sortilèges rituels « has been » ou vice versa ?
  • Certains sortilèges (par opposition à la magie en général) sont-ils illégaux ? Pourquoi ? À cause des effets du sort, à cause des ingrédients ou des procédés nécessaires à sa création, etc. ? Si oui, comment un magicien criminel serait-il démasqué ? Appréhendé ? Puni ? Attraper et punir les magiciens criminels est-il la responsabilité de la guilde du magicien, ou les cours ordinaires doivent-elles s’en charger ?

Fantasy Worldbulding questions est la propriété de Patricia C. Wrede, merci de ne pas redistribuer le questionnaire original ni sa traduction qui a été publiée ici avec son accord exclusif.

Autres articles de cette série :
<< Affaires, commerce, et vie publique – 2e partieMagie – 2e partie >>

Cet article a été posté dans Conseils d’écriture, Ressources et taggé sous , . Ajouter le permalien aux favoris.
Partager !
Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>