Ressources

Organisation sociale – 2e partie

Organisation sociale

Les relations internationales

  • Ce pays a-t-il des rapports formels avec d’autres pays ? Si oui, qui peut être un ambassadeur ? Y a-t-il des ambassades et des consulats permanents, ou est-ce que des délégués spéciaux sont envoyés seulement quand il se passe quelque chose ?
  • Comment est-ce que des traités sont-ils organisés ? Y a-t-il certains traités importants actuellement en vigueur ou sur le point d’être signés ?
  • À quel point l’attitude officielle envers d’autres pays affecte-t-elle le commerce et les échanges ? Est-ce que les négociants ne tiennent pas compte des tensions entre les gouvernements aussi longtemps qu’ils peuvent réaliser un bénéfice, ou ceci cette attitude peut-elle leur causer des problèmes ? Y a-t-il des douaniers ou leurs équivalents au passage des frontières ? Est-ce que l’exportation/l’importation de certaines technologies/certaines magies/certains produits est réglée par le gouvernement, ou par les cartels non gouvernementaux ? Comment cela affecte-t-il les relations politiques entre les pays ?
  • Quelle quantité d’espionnage officiel et de récolte d’informations est normalement effectuée par les gouvernements ? Les militaires ? Les guildes marchandes et les riches commerçants ? Y a-t-il de véritables organisations, ou l’espionnage est-il effectué par des diplomates et/ou des agents indépendants ? Quelle est l’efficacité actuelle de ce système ?
  • Quels pays/races sont des alliés traditionnels ? Lesquels sont des rivaux traditionnels ? Comment ces traditions affectent-elles les relations actuelles entre les pays et les races ?
  • Quels chefs d’État sont liés par le sang ou par le mariage, et à quel point ces relations sont-elles importantes pour déterminer la politique extérieure ?

Faire la guerre

  • Quels peuples/pays/races ont été en conflit dans un passé récent ? Pourquoi ? Quand et pourquoi la dernière guerre a-t-elle eu lieu ? Qui a gagné ? Qui garde encore des rancunes par rapport à cela ?
  • Quelles armes de guerre importantes sont disponibles (par exemple, les tours de siège – ou beffrois –, les catapultes, les canons, les bombes atomiques) ?
  • À quel point la présence de la magie a-t-elle affecté la stratégie et les tactiques en général ? Les commandants d’armée ont-ils des formations ou des techniques spécifiques pour faire face à diverses attaques magiques ? Comment la magie peut-elle être employée en tant qu’élément d’un plan de bataille, en fonction des divers niveaux de technologie (exemple : obliger un magicien de temps à faire pleuvoir de sorte qu’il soit plus difficile pour les canons ennemis de manœuvrer dans la boue) ?
  • La magie est-elle utilisée principalement pour recueillir des informations (des sorts d’invisibilité, de cristallomancie, etc.), ou y a-t-il des sorts qui sont utiles sur le champ de bataille (appeler un démon pour attaquer l’ennemi, lancer des tempêtes de feu sur lui, etc.) ? Si la magie de champ de bataille est possible, comment peut-on se défendre contre elle ?
  • Comment est-ce que les armées sont habituellement structurées ? Y a-t-il une structure de commande officielle et indépendante, est-ce que tout le monde est officiellement sous le commandement de celui qui leur a demandé de rejoindre l’armée du dirigeant, ou ? S’il y a une structure formelle, quels sont les divers grades et titres utilisés ?
  • L’utilisation d’armes est-elle limitée selon la classe sociale (par exemple les chevaliers qui seraient les seuls autorisés à utiliser une épée et armure, les petits propriétaires qui emploieraient des arcs et des bâtons, les paysans qui utiliseraient des faux, des marteaux, ou tout autre objet disponible) ? Y a-t-il des restrictions, qu’elles soient légales, biologiques ou traditionnelles, sur les types d’armes utilisés par les différentes races ou êtres magiques (par exemple, des elfes ne pouvant pas utiliser des armes faites de fer froid) ?
  • Les décorations ou l’adoubement au titre de chevalier sont-ils possibles pendant en temps de guerre, ou de telles promotions doivent-elles attendre des cérémonies officielles ? Les restrictions sociales normales s’appliquent-elles pendant des périodes de guerre, ou tous sont-ils égaux sur le champ de bataille ?
  • Qui peut appeler des hommes pour une armée, et comment ? Est-ce que le gouverneur demande des hommes à la noblesse, qui fournissent leurs paysans, ou est-ce que le dirigeant peut aller directement chercher les paysans ?
  • Y a-t-il les soldats professionnels/des mercenaires ? Une carrière dans l’armée est-elle possible, ou devez-vous devenir mercenaire ou reître afin de gagner votre vie en tant que soldat ? L’armée accepte-t-elle des volontaires, ou seulement des recrues ? Pouvez-vous monter au rang d’officier en montrant courage et mérite sur le champ de bataille ou est-ce que les positions de dirigeants sont réservées à un type particulier de personnes – les gens qui ont acheté les commissions, les gens qui ont reçu un diplôme de l’école militaire, les fils de guerriers célèbres, etc. ?
  • Quelle est la taille d’une armée typique ? Quel le pourcentage des soldats sera formé (chevaliers, soldats professionnels, gardes, mercenaires) et quel pourcentage sera constitué de recrues non formées ? Donne-t-on une formation aux recrues, ou s’attend-on à ce qu’elles apprennent sur le tas (c.-à-d. dans une bataille) ?
  • Comment l’armée est-elle approvisionnée ? Est-ce que les soldats sont autorisés à profiter de la paysannerie, ou payent-ils ce qu’ils prennent ? Que se produit-il si la caravane d’approvisionnement se perd ou est capturée ? Comment le ravitaillement est-il pris en charge durant de longues campagnes ? Combien de jours de vivres l’armée peut-elle transporter avec elle ? (Voir Alexander the Great and the Logistics of the Macedonian Army, de l’auteur Donal W. Engels (Alexandre le grand et la logistique de l’armée macédonienne. Pas de traduction française disponible pour cet ouvrage) pour les calculs sur le poids maximal qu’un cheval peut porter, sur la quantité de nourriture qu’il doit manger, etc.)
  • Quelles sont les conventions admises pour la guerre (par exemple, combattre seulement en hiver quand personne n’est occupé avec les récoltes ; ne pas faire la guerre à des civils ; utiliser seulement certains types d’armes, etc.) ? Diffèrent-ils de race en race ?
  • Comment la présence de non-humains (nains, vampires, etc.) affecte-t-elle la stratégie, les tactiques et les batailles en général ? Est-ce que des armes spéciales sont exigées si une armée fait face à certains types d’armées non-humaines ? Comment les soldats non-humains pourraient-ils tourner leurs différences physiques par rapport aux humains à leur avantage ?
  • Certaines races non-humaines particulières sont-elles traditionnellement meilleures avec certaines armes (par exemple, les nains avec les haches, les elfes avec les arcs) ? Pourquoi ? Parce qu’elles ont une plus grande force, une meilleure vue, une meilleure dextérité, etc. ?
  • Les relations entre les pays dépendent-elles principalement des relations entre les chefs d’État, ou deux dirigeants peuvent-ils se détester viscéralement sans avoir la possibilité de simplement déclarer la guerre et y entraîner leurs pays ?
  • S’il y a une longue guerre en cours, comment la patrie a-t-elle été affectée ? Les gens appelés à combattre sont-ils beaucoup plus jeunes/plus âgés qu’auparavant ? Les gens ont-ils été forcés d’endosser des rôles qu’ils n’auraient pas endossés traditionnellement ? Des paysans dirigeant des entreprises, des femmes ferrant les chevaux, des enfants fabriquant des munitions, etc. ? Comment ces changements ont-ils affecté la société ? Comment affecteront-ils les rapports entre les races/clans/sexes/classes sociales une fois la guerre terminée ?
  • L’armée fait-elle ou pas de la ségrégation (c.-à-d., hommes, femmes, elfes, nains, personnes violettes ou vertes servant tous ensemble) ? Comment cela affecte-t-il les formations ? Les stratégies ? Certaines races ou groupes sont-ils isolés dans des unités particulières ? Si oui, ces unités sont-elles considérées comme des troupes d’élite ou comme les soldats dont on peut le mieux se passer sur le champ de bataille ? Comment ces attitudes affectent-elles la stratégie ?
  • La science ou la magie ont-elles progressé en général grâce à des développements spécifiques dans les domaines de l’armement, de la tactique, ou de la stratégie ?
  • Y a-t-il des limitations naturelles ou imposées interdisant le développement ou l’utilisation de certains types d’armes (par exemple, seules les armes actionnées par la seule puissance musculaire sont utilisables parce que les « lois de la physique » dans ce monde ne permettent pas la combustion de la poudre) ?
  • À quel point la technologie a-t-elle changé le visage de la guerre ? Y a-t-il des moteurs à combustion interne utilisables pour les grands mouvements de troupe, ou des bateaux à vapeur ?

Les armes

  • Comment les armes de ce pays se mesurent-elles avec celles des villes et des pays environnants ? Y a-t-il eu des innovations récentes qui pourraient déranger l’équilibre des forces, ou chacun en est-il plus ou moins au même point ?
  • Des armes magiques sont-elles disponibles ? La magie peut-elle être employée dans la guerre ? De quelles manières ? Les sorts sont-ils assez rapides pour être utiles dans un combat au corps à corps, ou la magie est-elle davantage une arme de siège, utilisée seulement dans des cas qui ne nécessitent pas de rapidité particulière ?
  • Comment la présence de la magie a-t-elle affecté la technologie de l’armement ? La magie peut-elle rendre les armes plus efficaces ? Devez-vous faire quelque chose de spécial aux murs, aux armures ou aux armes pour les rendre capables de mieux résister aux sortilèges de l’ennemi ?
  • La magie est-elle utilisée principalement pour recueillir des informations (des sorts d’invisibilité, de cristallomancie, etc.), ou y a-t-il des sorts qui sont utiles sur le champ de bataille (appeler un démon pour attaquer l’ennemi, lancer des tempêtes de feu sur lui, etc.) ? Si la magie de champ de bataille est possible, comment peut-on se défendre contre elle ?
  • Comment la présence de la magie a-t-elle affecté la technologie de l’armement ? Peut-on lancer un sort à un objet ordinaire pour le rendre extrêmement mortel (la Poêle de la Mort) ou cela ne fonctionnera-t-il correctement que sur les objets qui sont déjà des armes ? Les objets ordinaires peuvent-ils être enchantés pour être rendus (ou leur utilisateur) extrêmement bons en quelque chose (la Poêle du Gastronome Ultime, le Peigne contre la Tête des Mauvais Jours) ? À quel point ces sorts sont-ils utiles et courants ?
  • Quelles armes personnelles sont à la disposition de qui peut se les permettre ? Est-ce que certaines sont considérées comme des armes « réservées aux nobles » par tradition ou par loi ? Y a-t-il des lois interdisant à certaines classes d’être armées ?
  • Quel est le niveau de la technologie de l’armement ? Y a-t-il des pistolets, et si oui, sophistiqués à quel point (fusil à silex, platines à mèche, fusil, Uzi) ?
  • Quelles armes de guerre importantes sont disponibles (par exemple, les tours de siège – ou beffrois –, les catapultes, les canons, les bombes atomiques) ?
  • Quelles armes et armures sont communes pour des armées ? Pour des mercenaires ? Pour des nobles ? Pour votre paysan moyen essayant de défendre sa maison ?
  • Les armes, telles que des épées ou des pistolets, sont-elles un accessoire vestimentaire standard pour une partie/toutes les couches de la société ?
  • Quelles sont les conventions admises pour la guerre (par exemple, combattre seulement en hiver quand personne n’est occupé avec les récoltes ; ne pas faire la guerre à des civils ; utiliser seulement certains types d’armes, etc.) ?
Autres articles de cette série :
<< Organisation sociale – 1ère partieVie quotidienne – 1ère partie >>

Cet article a été posté dans Conseils d’écriture, Ressources et taggé sous , . Ajouter le permalien aux favoris.
Partager !
Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>